Aller en bas
Kael Wan
Contrebandier
Espèce : Humain
Âge rp : 32 ans
Faction :
  • Neutres et Indépendants

Messages : 19
Voir le profil de l'utilisateur

Visite de touriste Empty Visite de touriste

le Jeu 23 Mai - 8:15
Qu’il se passe un événement amusant sur Bastion était aussi improbable qu’il se mette à neiger sur Tatooine, et pourtant ! Les impériaux fêtaient il ne savait plus quoi, un truc qui avait en rapport avec leur ordre bizarre de chevaliers sensitifs protecteurs, enfin bref, Kael s’en fichait complètement, tout ce qui lui importait, c’était bien la fête qui allait avec ! Il sortait tout juste d’une mission bien longue, et compliquée sur les bords, de la détente ne lui fera aucun mal. Il avait d’abord voulu se rendre sur les territoires de la République, qui elle au moins était capable d’organiser des fêtes dignes de ce nom, puis il était tombé sur celle-ci après un arrête, censé être bref, pour rencontrer un client potentiel. Il n’en fallait pas plus pour le convaincre de tester ce que les imps appelaient « faire la fête », et pour le moment, il n’était pas du tout déçu. Mister Yann Fel, bien-aimé depuis deux ans, avait enfin dépoussiéré un peu la manière de faire et ce n’était pas plus mal, surtout par rapport à ce qu’avait pu édicter son vieux croûton de père.

Courses de chasseurs sur des circuits établis, pas loin des villes, courses plus classiques de speeders, tournois en tous genres, myriade de jeux, alcool, danse et fête, avec toujours la police qui surveillait les fêtards de près, comme par crainte d’une émeute. Après une des courses mouvementées à laquelle il participa, Kael voulut prendre un peu d’air, s’écartant des réjouissances un temps pour grimper sur un chemin pavé, qui le mena jusqu’aux hauteurs de la ville. Toute une partie était occupée par une immense base militaire, et aussi, détail très curieux, il y avait des grands jardins, au milieu. Étonné, le jeune jeune homme s’accouda à un muret, sur la route montante, pour les observer de loin. Des jardins immenses au milieu d’une base, ça, c’était original ! Et normal ? Il ne connaissait pas vraiment Bastion, il avait dû y passer… Une fois, peut-être ? Pas le bon endroit pour faire des affaires, trop cadré, trop sérieux, trop surveillé, trop pénible. Enfin bref, ça avait l’air beau. Il était sensible à ça, même s’il ne le reconnaîtra jamais.

Une main s’écroula tout à coup sur son épaule et il se fit retourner sèchement, très surpris, se retrouvant face à un des chevaliers impériaux qui le toisait et lui demanda d’un ton dur ce qu’il fichait ici à fouiner et observer la base militaire. La base, quelle base ? Ah, oui… C’est vrai qu’il y avait une base autour des jardins. Mais il s’en foutait, de la base ! Il n’était pas un soldat et ne comptait certainement pas le devenir, tout plutôt que se retrouver coincé en uniforme à jouer les chiens de garde d’un commandant arrogant, il n’obéissait qu’à lui-même ! Il repoussa la main du type en rétorquant qu’il n’avait rien à foutre de leur camp et qu’il se contentait de regarder de loin les jardins. Une explication qui ne suffit pas au chevalier, puisqu’il s’approcha de nouveau, le sommant de lui dire la vérité avant qu’il ne fasse arrêter. Minute, comment on passait d’une simple observation tranquille à la menace d’un sale type armé d’un sabre laser ?

– Vous croyez que je me serais arrêter là bien tranquillement si j’étais un espion ?!

– D’où vous venez-vous ?

– Très bonne question, je ne sais pas trop, en fait. Sûrement d’une planète un poil agitée, vu que ma mère… Enfin bref. Je n’ai rien contre votre Empire, contre la République, contre je ne sais quoi encore, je n’étais là que pour la vue !

Tout en parlant, il s’efforçait de rester à une distance raisonnable du chevalier. On ne savait jamais, il avait toujours entendu dire que les sensitifs étaient tous des mecs, ou femmes, instables et dangereux, qu’ils pouvaient vous couper en deux sur une simple saute d’humeur, et il n’avait pas envie de mourir aussi bêtement ! Un brusque frisson l’alerta et il se retourna aussi sec, tombant sur une seconde personne, une femme cette fois, et aussi un soldat, selon lui. Oh, génial, ils étaient deux, maintenant.

– On pourrait aussi reprendre cette douce conversation tels des gens parfaitement civilisées, n’est-ce pas ? Je me nomme Kael Wan et je viens de… quelque part dans la galaxie. Faudrait tous vous calmer, les gars, vous êtes bien trop nerveux pour vivre longtemps.

_________________
Visite de touriste F6qf
Amelia Nelt
Capitaine
Faction :
  • Empire Fel

Messages : 24
Voir le profil de l'utilisateur

Visite de touriste Empty Re: Visite de touriste

le Dim 26 Mai - 19:45
Etant de repos avec mon unité sur Bastion, nous avions décidé de profiter de la fête organisée par l'empereur pour nous détendre. Autant dire, que ce n'était pas l'alcool à flot mais plutôt une série de paris que nous fîmes, surtout avec les escadrilles locales. Cela aboutit à ce que je me retrouve à participer à une des courses, au commande de mon Tie Predator, confronté à des membres d'unités rivales et un x-wing républicain. Inutile de le préciser, même si ce pilote se révéla bon, il ne put gagner vu la rapidité et l'agilité supérieurs de nos appareils. De toute façon, j'ai gagné cette petite confrontation, haut la main, faisant surement la joie de peu de parieur. En effet, je ne participe d'habitude pas à ce genre de manifestation, amusante certes mais qui a le défaut de voir votre tête s'afficher à droite à gauche. C'est loin des compétitions plus amicales de mon monde natal. Ici.. je n'aime pas trop la célébrité, quoi.

Ayant posé mon appareil à côté de ceux de mon unité et ayant enfilé mon uniforme, je me mis en route pour rejoindre le bar où m'attendait surement mes hommes, occupés à fêter ma victoire au frais d'une autre escadrille. Histoire d'éviter la foule, et d'aller un peu plus vite, je pris un raccourci passant par un petit jardin qui surplombait une partie de cette partie de l'immense cité impériale. Et puis, j'aimais passer par là, cela me rappelait un peu Kwevron, qui était un monde fortement rural.

Je fus un peu surprise de voir qu'il y avait du monde. En général, c'est plutôt tranquille. Cela dit, je doute qu'ils soient là pour s'amuser, vu la façon dont se tenait le chevalier impérial, immanquable dans son armure rouge. Visiblement, de ce que je saisis de la conversation, le chevalier prenait cet inconnu pour un vil espion. Il est vrai qu'on avait une belle vue sur une des bases où stationnent les escadrilles de défense de Bastion, là où mon escadrille est actuellement posée.


– On pourrait aussi reprendre cette douce conversation tels des gens parfaitement civilisées, n’est-ce pas ? Je me nomme Kael Wan et je viens de… quelque part dans la galaxie. Faudrait tous vous calmer, les gars, vous êtes bien trop nerveux pour vivre longtemps.

"Excusez moi chevalier mais je crois qu'il serait plus sage de confirmer l'identité de monsieur Wan avant de l'arrêter pour s'être arrêté dans un lieu public."

Il est vrai qu'on n'allait pas mettre en prison tous les gens qui s'arrêtent là, dans nu jardin ouvert à tous, pour regarder le paysage juste à cause d'une petite base militaire se trouvant juste dessous. Pourquoi ne pas arrêter ceux qui font halte devant le palais impérial pour l'admirer aussi ? La paranoïa a son utilité mais quand même.

"Mêlez vous de vos affaires, capitaine Nelt !"

Le chevalier me regarda d'un air peu conciliant avant de demander au civil ses papiers, pour confirmer son identité, avant de les lui rendre et de s'éloigner un peu plus loin, sortant un comlink surement dans le but de vérifier s'il a un casier ou non.

Pour ma part, je saluais le jeune homme, montrant un peu une place visible plus bas où l'a fête bat son plein, avec des nombreuses lumières et où de la musique s'élève.


"Excusez la rudesse du chevalier, monsieur Wan. Ils sont un peu sur les nerfs en ce moment. Je suis Amelia Nelt."

Inutile de préciser plus mon grade, déjà donné et visible sur mon uniforme de toute façon. Et puis, cela ne changerait rien : si l'armure rouge revient pour l'arrêter, je ne pourrais rien  y faire vu qu'il m'est hiérarchiquement supérieur.

"Vous êtes venu profiter des festivités ?"

_________________
Kael Wan
Contrebandier
Espèce : Humain
Âge rp : 32 ans
Faction :
  • Neutres et Indépendants

Messages : 19
Voir le profil de l'utilisateur

Visite de touriste Empty Re: Visite de touriste

le Lun 27 Mai - 10:11
– Excusez-moi chevalier mais je crois qu'il serait plus sage de confirmer l'identité de monsieur Wan avant de l'arrêter pour s'être arrêté dans un lieu public.

– Mêlez-vous de vos affaires, capitaine Nelt !

Hum, ça prenait une tournure assez désagréable… Kael marmonna être ses dents avant de devoir fouiller dans la poche intérieure de sa veste pour récupérer ses papiers d’identité et les donner à monsieur armure rouge en colère. Il n’aima pas vraiment le voir ensuite s’éloigner un peu, pour parler par comlink avec ses collègues… Les dossiers étaient-ils partagés entre les différents gouvernements, en ce qui concernaient les personnes qui pouvaient, éventuellement, avoir un ou deux petits faits inscrits dans leur casier ? Rien de grave, mais bon, étant donné l’ambiance actuelle et surtout dans cet Empire, on pouvait être arrêté pour un rien. Il n’avait encore rien fait, en plus, sur cette planète. Se retournant vers la jeune femme qui avait calmé un peu le jeu, il lui rendit son salut avec un petit sourire, au moins soulagé qu’il n’y ait pas que des grosses brutes, dans le coin. En plus, pour une fois qu’il n’avait rien fait de mal ou d’illégal, ça valait le coup de le souligner ! Hein, non ?

– Excusez la rudesse du chevalier, monsieur Wan. Ils sont un peu sur les nerfs en ce moment. Je suis Amelia Nelt.

– Ravi.

Valait-il la peine d’essayer de s’échapper… En temps normal, il se serait dit oui aussitôt, et aurait tenté le coup, mais dans cette situation, il se demandait, pour une fois, s’il ne valait pas mieux arrondir un peu les angles et tâcher de régler ça sans trop de vagues. Se défendre normalement. Il savait ne pas pouvoir se défendre contre un sensitif, et même en-dehors de ça, ils étaient deux, peu de chance que la capitaine ne réagisse pas. Après, peut-être que le chevalier n’avait pas accès à tout ce qui pouvait être consigné dans la République et la Confédération, peut-être qu’il n’allait rien trouver, peut-être qu’il allait juger que ça ne valait pas la peine qu’on l’interroge plus avant.

– Vous êtes venu profiter des festivités ?

– J’étais curieux de voir comment pouvait se passer une fête dans cet Empire, comme il a une réputation assez serrée. Une réputation très justifiée, visiblement.

Phrase rajoutée à toute vitesse lorsque armure rouge revint vers lui à grands pas et lui déclara qu’il l’emmenait au poste, demandant d’un ton sec de le suivre sans faire d’histoires. La première réaction à vif de Kael fut de protester, presque instinctivement, car il n’avait strictement rien fait, cette fois-ci, et… Il s’interrompit tout net en voyant le chevalier porter la main à son sabre, décidant tout à coup qu’il serait en fait plus sage de la boucler. Il leva à moitié les mains en marmonnant que c’est bon, il le suivait, aucun problème là-dessus. Pour preuve de bonne foi, il lui donna même sagement le blaster qu’il portait à la ceinture, avant de le suivre. Il aurait mieux fait de tomber sur le capitaine Nelt en premier, tiens, au moins elle ne sautait pas sur les gens qui avaient le malheur de s’arrêter dix minutes pour souffler et admirer la vue. S’il avait su, jamais il ne serait venu sur cette planète de malades ! Ou il serait venu mais avec plus de précautions. Du genre, il aurait vérifié avant où se baladaient les chevaliers.

Le poste était aussi joyeux que la tête de son « accompagnateur », qui le poussa dans le dos à l’intérieur, face à un autre type en uniforme. Ce n’était pas la première fois que Kael se retrouvait dans ce genre de situations, mais là où il avait de la « chance », c’est qu’il n’était coupable d’aucun crime ou délits pouvant lui valoir des séjours prolongés en prison. Son record était de deux semaines… c’était il y a un an pile, dans la Confédération, pour des actes de contrebande. Parfois, lorsqu’il était surpris, il avait au mieux une amende, au pire quelques jours dans la cellule du poste de police local. Dans certains secteurs, les contrebandiers avaient aussi leur utilité, certains gouvernements étaient moins durs. Pour l’Empire, il n’en savait rien, c’était la première fois qu’il y était arrêté. L’autre type, derrière le bureau, consultait son ordinateur, sourcils froncés.

– Joli CV.

– Merci.

– La République vous a mis sur la liste noire des pilotes, il y a trois ans, de ce que je vois. Des difficultés à vous tenir tranquille dans un travail légal ?

– Des petites difficultés à respecter l’autorité. J’avais agacé un de leurs sénateurs les plus en vus, ce n’est que pour ça, vous pouvez vérifier. Ils sont copains, entre politiciens, donc il a obtenu que je ne puisse plus bosser pour les entreprises de transport Républicaines. Mais je n’ai jamais commis de crimes graves.

Sa fierté lui interdisait d’atténuer le mépris profond qu’il avait pour ce genre de type et leurs magouilles en tout genre. Entre ce qu’eux faisaient et ce que Kael faisait, il estimait être parfaitement honnête, en comparaison. Il n’y en avait pas un, dans ce poste, qui allait enfin réaliser que non, il n’avait rien fait, sur Bastion ? Dans la République et la Confédération, ça se discute. Mais dans l’Empire, rien, jamais.

----------------------------------------------
Les dés

_________________
Visite de touriste F6qf
Amelia Nelt
Capitaine
Faction :
  • Empire Fel

Messages : 24
Voir le profil de l'utilisateur

Visite de touriste Empty Re: Visite de touriste

le Mar 4 Juin - 13:38
– J’étais curieux de voir comment pouvait se passer une fête dans cet Empire, comme il a une réputation assez serrée. Une réputation très justifiée, visiblement.

"C'est surement car vous ne voyez que le côté officiel. Les cérémonies officielles sont toujours collet monté."

Pour un militaire, cela voulait dire : port de l'uniforme de cérémonie, port des décorations, tenue et comportement strict et poli, saluer les politiciens et être courtois avec eux etc.. Bref, le genre de chose que je pouvais faire mais que je n'aimais guère. Sincèrement, quel besoin d'un uniforme spécial pour ce genre d'événement ? De porter des décorations que d'autres ne pouvaient porter, étant morts, ou n'avaient pas reçu alors qu'ils le méritaient ?

Là-dessus, le chevalier revint mettre un terme à notre discussion, désireux d'aller interroger l'inconnu. Je les saluais tous les deux, souhaitant, mentalement, un bon courage à ce Kael. Je ne saurais dire pourquoi mais je sentais qu'il allait passer un moment difficile. Pour ma part, je repris ma route vers la cantina, qui se trouvait non loin de là.

J'y fus accueillie en héroïne par mes hommes, normal vu ma victoire de tout à l'heure. On m'offrit donc une tournée, payée de bon gré par nos rivaux. L'humour était festive ici, un jut-box jouait de vieux airs. Limite, certains pilotes envisageaient de déplacer les tables pour faire une petite piste de danse mais les locaux, des civils principalement, ne semblaient pas d'accord et un débat s'éleva rapidement mais sans violence. Chacun exprimait juste son point de vue, ignorant celui du patron des lieux, qui semblait satisfait d'avoir réussi sa soirée.

Pour ma part, je laissais mes hommes gérer cela, m'installant à une table dans un coin, ayant rempli un verre de vin et commandant à manger. Je n'étais pas une grande buveuse, mes parents n'ayant pas cette habitude et j'ai hérité de cela. Et puis, je ne peux pas non plus trop m'investir dans la petite fête de mes hommes, vu que je reste leur supérieur. M'impliquer un peu, pour approuver, mais pas trop au risque de perdre mon autorité.

_________________
Kael Wan
Contrebandier
Espèce : Humain
Âge rp : 32 ans
Faction :
  • Neutres et Indépendants

Messages : 19
Voir le profil de l'utilisateur

Visite de touriste Empty Re: Visite de touriste

le Lun 10 Juin - 10:20
Assis face au second type, un sergent visiblement, Kael s’obligeait à répondre à peu près poliment à la montagne de questions dont on l’assommait, ils voulaient savoir, précisément, qui il était, d’où il venait, ce qu’il était venu sur Bastion, pourquoi et pour combien de temps, le rapport avec ses activités habituelles, et ainsi de suite. C’était lourd, très lourd ! Comme il n’avait pas le choix, le contrebandier se contenta alors de marmonner ses réponses à la chaîne, sans trop en dire mais sans donner non plus l’impression qu’il ne coopérait. Une attitude qui devait lui donner un air un peu simplet ou allumé car il vit à un moment, très clairement, que son interlocuteur le prenait pour un abruti profond. Ça, c’était pas mal, s’il voulait s’en tirer plus vite, jouer aux idiots ! Personne ne s’en méfiait, après tout, les crétins, on se contentaient de les faire dégager ou de les ignorer.

Il se mit donc à parfois plus sourire bêtement ou répondre à côté, tapotant en rythme les doigts les uns contre les autres. Il allait bien finir par les agacer pour de bon et se faire virer, non ? Il s’écoula quand même une bonne heure avant qu’on ne finisse par lui dire enfin qu’il devra partir de cette planète dès la première heure demain matin. Merci bien ! Il récupéra son blaster avec soulagement, avant de sortir du post, sous le regard inquisiteur du chevalier qui l’avait arrêté toute à l’heure. Bye bye, mon gros ! S’il devait revenir sur Bastion un jour, sûr qu’il prendra plus de précautions ! En tout cas, baratiner les gens, ça marchait toujours aussi bien, comme technique, comme un peu d’improvisation pour aller avec. Pour une fois qu’il n’avait rien eu à se reprocher, en plus, c’était quand même dégoûtant ! Cet Empire était autoritaire comme ce n’était pas permis, à vous faire vomir.

Cela dit, pas question de laisser ces types lui gâcher pour de bon sa soirée ! Il déambula un bon moment avant de trouver un bar d’où s’élevait une musique sympa, le genre qu’on passait dans les cantinas le siècle dernier, vers l’an 150. Vieux-jeu et amusant à la fois, quoi que, cette époque avait eu pas mal de guerres et de massacres, elle aussi. C’était justement cette période de l’Histoire qui avaient amené les gens à croire tant de conneries sur la Force, aujourd’hui. Bref. Il commanda un whisky Corellien au bar, sans conteste sa boisson préférée dans tout cet univers, puis un petit en-cas pour aller avec. Il se frayait un chemin dans la foule quand il revit tout à coup une tête un peu plus familière que les autres

– Eh, salut de nouveau, capitaine. Et merci pour toute à l’heure, au fait.

C’était sympa d’avoir essayé de calmer l’armure rouge, même si elle n’aurait rien pu faire de plus de toute façon. Il s’assit à son tour pour manger un bout tranquillement et boire, l’interrogatoire lui avait donné soif, même si, par bonheur, ils lavaient jeté dehors assez vite. Les Chevaliers de Fel avaient comme réputation d’être très rigides, à fond sur les lois et leur code de l’honneur, à un point ça devenait malsain ! Même si c’était compréhensible, vu la pression mise autour des ordres de sensitifs comme celui-là, c’était quand même pénible. Leur petit Empereur devait avoir la même pression, tiens, devant à la fois les diriger et garder sa propre place, en étant lui-même sensitif.

– Donc pour répondre, je m’appelle Kael, pilote de cargo, parfois impliqué dans deux ou trois activités mineures et peu légales, et venu sur cette planète pour un moment de détente et voir à quoi ça ressemblait, quand les gars de cet Empire s’amusent.

Il conclut cette rapide présentation en buvant une longue gorgée de son whisky, ravi car ça lui rappelait les assez longues soirées passées sur Corellia, entre deux voyages. Cette planète avait tout pour lui plaire.

– Et vous, alors, militaire. Vous ne vous ennuyez jamais, dans cette armée ?

_______
Dés

_________________
Visite de touriste F6qf
Amelia Nelt
Capitaine
Faction :
  • Empire Fel

Messages : 24
Voir le profil de l'utilisateur

Visite de touriste Empty Re: Visite de touriste

le Dim 16 Juin - 22:37
– Eh, salut de nouveau, capitaine. Et merci pour toute à l’heure, au fait.

"Oh, déjà sorti ? J'aurais cru qu'on vous aurait interrogé plus longtemps que cela."

cela me surprenait effectivement. En général, quand un chevalier veut s'assurer de l'honnêteté ou de la loyauté d'une personne, cela prenait du temps avant qu'il n'accepte de le libérer. Ah moins que ce ne soit un nouveau chevalier ou que cet homme ait des relations ici, ce qui n'était pas à 'exclure bien sur.

– Donc pour répondre, je m’appelle Kael, pilote de cargo, parfois impliqué dans deux ou trois activités mineures et peu légales, et venu sur cette planète pour un moment de détente et voir à quoi ça ressemblait, quand les gars de cet Empire s’amusent.

"Amelia Nelt, faites comme chez vous, Kael."

En gros, c'était un contrebandier. quoi. Je comprenais mieux qu'il ait passé un moment avec les autorités de l'empire. On n'aime pas trop ce genre de personne mais bon, à moins que je le prenne sur le fait, je n'allais pas le lui reprocher. De fait, il n'y a qu'une seule catégorie de gens sur qui je serais capable de me jeter en perdant mon sang-froid et il est loin de correspondre au profil.

– Et vous, alors, militaire. Vous ne vous ennuyez jamais, dans cette armée ?

" Et non, je trouve mon métier plus intéressant qu'ennuyeux. Je dirais que c'est comme le votre : quelques moments de stress pour beaucoup de moment de routine ennuyeuse. Cela dit, nous pouvons pallier cela de multiples façons. Mais je pense deviner que ce qui vous ennuierait le plus si vous étiez un militaire, c'est la discipline, non ?"

C'est ce qui ressortait de mon expérience, en tout cas. La plupart des gens dans sa branche "professionnelle" ne sont pas des gens très disciplinés, ou qui accepte les règles et les lois. Bref, le genre qui ne fait pas de long os dans mon milieu.

"Et puis, je connais quelques moyens de s'amuser tout en respectant le règlement militaire."

J'entamais mon repas, tranquillement.Je n'aime pas trop manger vite, sauf en cas d'urgence, afin de profiter de ces moments de calme. Je surveillais mes hommes, et femmes, du coin de l'oeil. Ils étaient calmes même s'ils s'amusaient bien. Enfin, me sachant là, aucun n'irait à s'enivrer tout de même. Je peux être créative dans mes sanctions, quand je le veux.

"Cela dit, je ne pense pas que vous souhaitiez parler travail, n'est ce pas ? Alors, de quoi voulez vous discuter ?"

Je tournais la tête vers lui, avalant un peu de légumes. S'il était venu à ma table en entrant dans ce bar, ce n'était surement pas pour parler bataille ou organisation militaire.

_________________
Kael Wan
Contrebandier
Espèce : Humain
Âge rp : 32 ans
Faction :
  • Neutres et Indépendants

Messages : 19
Voir le profil de l'utilisateur

Visite de touriste Empty Re: Visite de touriste

le Jeu 27 Juin - 9:35
– Et non, je trouve mon métier plus intéressant qu'ennuyeux. Je dirais que c'est comme le votre : quelques moments de stress pour beaucoup de moment de routine ennuyeuse. Cela dit, nous pouvons pallier cela de multiples façons. Mais je pense deviner que ce qui vous ennuierait le plus si vous étiez un militaire, c'est la discipline, non ?

– Ouais, vous avez tout compris !

Il la gratifia d’un sourire et leva légèrement son verre à sa santé, avant de boire un peu. La discipline militaire, quel mort barbare ! Il est clair qu’il ne supporterait pas ça, se retrouver coincé en uniforme face à un officier hurlant des ordres, sur un vaisseau où tout devait être réglé au millimètre ! Bon, il caricaturait peut-être un chouïa. Il voulait bien la croire si elle affirmait connaître des moyens de s’amuser quand même, franchement, lui, il n’en voyait aucun. La galaxie était si grande, alors se contenter de rester dans un secteur ou dans un autre, aux ordres de ce gouvernement ou de celui-là, ça le gonflerait très vite. Par contre, il retenait que lesdits gouvernements devaient avoir des fichiers communs sur les personnes recherchées ou juste fichées, ça, ce n’était pas prévu au programme, jusqu’alors. Puis depuis quand ils collaboraient comme ça ?

Pas qu’il y avait de mauvaises relations entre les différents gouvernements, mais bon, certaines tensions avaient la vie dure et il était notoire que la Confédération Yador et l’Empire Fel, par exemple, ne pouvaient pas se piffer. Surtout à cause de leurs dirigeants respectifs, la présidente Elsa Mickalle de la Confédération accusait l’Empereur, au Conseil galactique, de vouloir réfréner la liberté de commerce, là où ce dernier rétorquait que certaines lois qu’elle voulait faire passer tueraient littéralement un grand nombre de petites entreprises, ou qu’on les laisserait se faire avaler par de puissantes corporations. Kael n’était pas sûr de savoir si le fond du problème était réellement porté sur le commerce ou si ce n‘était que politique. Dans tous les cas, leurs frictions faisaient régulièrement la Une des journaux. Les seuls qui ne se faisaient jamais remarquer, c’était l’Ascendance.

– Cela dit, je ne pense pas que vous souhaitiez parler travail, n'est ce pas ? Alors, de quoi voulez-vous discuter ?

– Même si je voulais parler travail, je ne pourrai pas en dire grand-chose. Vous vexez pas, mais bon, au cas où on se croiserait de nouveaux dans d’autres circonstances, je préfère garder pour moi comment je « travaille ». Mais je fais des trucs légaux, de temps en temps.

Précision on ne peut plus importante, car c’était la seule chose dont il était véritablement fier, surtout vis à vis de sa famille d’adoption, en fait, qui voyait d’un seul œil ses activités habituelles. Désolé, mais l’appel de l’espace, de l’aventure, de la liberté totale, de la prise de risque, aussi, c’était ça qui le rendait vivant !

– Plus important que ça, vous avez entendu parler de ce qui se prépare sur Aargau, dans le système Zug ? Le Directoire va organiser une grande course pour les pilotes de chasseurs, dans les anciennes mines. Officiellement pour créer un nouveau défi et renforcer les relations entre les peuples, officieusement, surtout, ça va leur rapporter un paquet d’argent. Mais le défi va être de taille ! C’est le même genre de course très risquée, comme celle de Tatooine.

Bon, celle de Tatooine était devenue, au fil du temps, si dangereuse et mortelle que de moins en moins de pilotes prenaient le risque de se jeter de temps, surtout que les Hutts n’avaient pas évolué en bien, sur la planète, mais peu importe.

– Vous savez piloter ?

_________________
Visite de touriste F6qf
Amelia Nelt
Capitaine
Faction :
  • Empire Fel

Messages : 24
Voir le profil de l'utilisateur

Visite de touriste Empty Re: Visite de touriste

le Lun 8 Juil - 21:11
– Ouais, vous avez tout compris !

Je fis un petit sourire, hochant la tête pour le remercier de son hommage, même si je me demandais tout de même s'il ne se moquait pas un peu de moi, du coup. Cela dit, c'était facile à comprendre qu'il n'aimait pas trop la discipline : c'est le cas de la plupart des contrebandiers, non ? Là-dessus, je lui proposais de changer de sujet, avalant une bouchée en écoutant ce qu'il me répond.

– Même si je voulais parler travail, je ne pourrai pas en dire grand-chose. Vous vexez pas, mais bon, au cas où on se croiserait de nouveaux dans d’autres circonstances, je préfère garder pour moi comment je « travaille ». Mais je fais des trucs légaux, de temps en temps.

"Je comprends parfaitement. Les secrets professionnels, nous avons aussi cela dans la flotte."

J'ai, tout de même, bien retenu le "de temps en temps" sur la fréquentation de travail honnête. Cela ne me surprenait pas trop, en fait, vu que je ne m'attendais à rien en particulier sur ce qu'il faisait; Tant qu'il évitait le trafic d'esclave ou de travailler pour des pirates, je n'allais pas lui tirer dessus à vu. Par contre, si c'était le cas, j'ignore si je saurais me retenir.

– Plus important que ça, vous avez entendu parler de ce qui se prépare sur Aargau, dans le système Zug ? Le Directoire va organiser une grande course pour les pilotes de chasseurs, dans les anciennes mines. Officiellement pour créer un nouveau défi et renforcer les relations entre les peuples, officieusement, surtout, ça va leur rapporter un paquet d’argent. Mais le défi va être de taille ! C’est le même genre de course très risquée, comme celle de Tatooine.

Il ne parlait pas de course de chasseur là mais de course de pod, non ? J'en avais entendu parler : on pilote dans un cockpit lié par des tendeurs à deux moteurs. Une vitesse folle, des parcours parfois dangereux. Il fallait être fou pour accepter de participer à un truc pareil, et c'est une pilote de chasseur qui le dit.

– Vous savez piloter ?

Heureusement que je n'avais rien dans la bouche, venant d'avaler, quand il dit cela. Il m'a fait lâcher un éclat de rire en me posant cette question. Si je savais piloter ? Non mais c'est trop drôle !

"Pardon, je ne voulais pas vous vexer mais.. Tenez, vous voyez cette course ?"

Je lui montrais un écran avec ma fourchette, car c'et avec le doigt qu'il est malpoli de montrer. C'était la rediffusion d'une course dans laquelle ne participait que des chasseurs Tie de type Prédator. En bref, tous les appareils sont égaux, il n'y a que les talents de pilote qui fassent la différence. D'ailleurs, le pilote de tête était en train de franchir une partie du parcours, pas le plus dur de la course mais qui demande quand même du doigté et de bon réflexe, à une vitesse supérieure à celle de ses opposants.

"C'est mon appareil qui est en tête."

Je souris gentiment, d'un air que j'aurais voulu innocent si j'étais capable de le faire. Mentir ou jouer la comédie, non, cela n'a jamais été mon truc.

" Si je sais voler ? Vous avez un des meilleurs pilotes de l'empire devant vous."

Il n'y avait nulle arrogance dans ma voix, je ne faisais que signaler un fait, facile à vérifier en plus. Je l'ai toujours été, bonne, d'autant que je me souvienne. Je possède d'excellents réflexes et je ne crois pas avoir jamais avoir eu d'accident.

Je m'étirais un peu, me penchant légèrement en arrière, riant légèrement. Il était amusant, ce garçon, malgré tout. J'espère ne jamais avoir affaire à lui autrement qu'en ami, ce qu'il pourrait devenir, qui sait ?


"J'espère ne pas vous décevoir mais non, je ne vais pas travailler avec vous, Kael. Même si je n'ai rien contre le fait de m'amuser, je préfère mon cockpit au vôtre."

Je terminais avec un petit clin d'oeil, juste comme ça, sans arrière pensée. Je me redressais sur ma chaise, reprenant un peu mon repas.

_________________
Kael Wan
Contrebandier
Espèce : Humain
Âge rp : 32 ans
Faction :
  • Neutres et Indépendants

Messages : 19
Voir le profil de l'utilisateur

Visite de touriste Empty Re: Visite de touriste

le Mer 10 Juil - 10:13
Et bah, qu’avait-il dit de si drôle ? Il se retourna à moitié pour regarder l’écran qu’elle pointait de sa fourchette, tout en buvant une longue gorgée de son verre. Une course TIE, tiens donc, il avait loupé l’info, pour celle-là ! Comme quoi, c’était vraiment la fête, en ce moment, combien de temps l’Empire allait-il ainsi tenir et s’amuser, avant de recouvrer le sérieux qui taillait toute sa douce réputation ? C’était une rediff, pas du direct, mais ça prouvait quand même que les coincés d’ici étaient capables de jouer entre eux. Alors comme ça, c’était son chasseur, elle avait participé à ça ? Et bah raison de plus de parler de la course de Aargau ! Ça ne l’intéressait pas, les courses un peu moins réglées que celle-ci, avec plus de risques ?

Surtout si elle était une des meilleures pilotes, ça valait largement le coup ! Ce type de courses s’adressait avant tout aux pilotes expérimentés… Enfin, ouais, aux pilotes un poil suicidaires, aussi. Et surtout. C’était bien ça qui amusait le plus Kael, d’ailleurs, le danger, l’adrénaline, le frisson, de savoir qu’on pourrait s’écraser n’importe quand contre une paroi et y filer à toute vitesse quand même, ça vous tenait en haleine ! Il était peut-être juste cinglé ? C’était possible aussi. Mordant dans son sandwich, il repensa un court instant à une de ses fameuses courses où il avait bien failli y laisser la peau, même s’il avait fini par l’emporter. Ce n’était pas ce genre de petite peur de passage qui l’empêchera de participer à nouveau.

– J'espère ne pas vous décevoir mais non, je ne vais pas travailler avec vous, Kael. Même si je n'ai rien contre le fait de m'amuser, je préfère mon cockpit au vôtre.

– Je bosse souvent seul, cap'taine. Ce genre de courses, c’est de l’amusement, pas du travail. Je participe à celles où je peux, de temps en temps, même si on manque de se faire tuer, parfois, rien ne remplace ce bond d’adrénaline. Ça n’a rien à voir avec tout le reste, sauf si on se fait courser par un Hutt en colère, évidemment.

Non, il ne parlait absolument pas de vécu, enfin pas beaucoup. Il avait hâte que cette course débute, pour se jeter dedans, en tout cas s’il n’était pas dans une mission pour le compte d’un client plus ou moins honnête. Enfin bref, pour aujourd’hui, la soirée débutait à peine et il voulait en profiter avant de se faire éjecter de Bastion manu militari. Surtout qu’il y avait deux ou trois personnes dont il n’avait pas envie de croiser la route, dans le coin.

– Très bien, j’ai quelques heures devant moi avant que vos collègues en armure ne me prient gentiment de foutre le camp d’ici. Qu’est-ce qui est prévu, ce soir et cette nuit, d’autres fêtes, des courses ou autre chose du genre ? Avec quoi vous vous amusez quand vos supérieurs vous laissent faire ? S’il n’y a vraiment rein, je vous conseille Corellia ! Ou Zeltron.

Les plus belles soirées qu’il avait passé étaient sur Zeltron, le plus formidable endroit de la galaxie pour s’amuser, à son sens ! Une planète tout à fait formidable qu’il recommandait à n’importe qui, surtout aux coincés de la galaxie. Après, ici, y avait peut-être de quoi rivaliser, non ? Il avait envie de danser, voire, se défouler, avant de repartir pour une virée dans l’espace.

_________________
Visite de touriste F6qf
Amelia Nelt
Capitaine
Faction :
  • Empire Fel

Messages : 24
Voir le profil de l'utilisateur

Visite de touriste Empty Re: Visite de touriste

le Ven 12 Juil - 19:10
– Je bosse souvent seul, cap'taine. Ce genre de courses, c’est de l’amusement, pas du travail. Je participe à celles où je peux, de temps en temps, même si on manque de se faire tuer, parfois, rien ne remplace ce bond d’adrénaline. Ça n’a rien à voir avec tout le reste, sauf si on se fait courser par un Hutt en colère, évidemment.

Ou plutôt par les hommes de main ou des chasseurs de prime envoyés par un hutt en colère, non ? J'avais un peu de mal à imaginer un hutt.... courir. Bon, je n'avais vu des membres de ce peuple qu'en holo  mais vu leur morphologie et leur taille, j'avais un peu de mal à croire qu'ils puissent "courir" après un humain en espérant le rattraper.

En tout cas, je comprenais que les courses pouvaient avoir un côté excitant. C'était difficile à expliquer mais on ressentait aussi cette poussée d'adrénaline au combat, ou quand no poursuit un vaisseau dans des environnements difficiles, comme un canyon ou un petit champs d'asteroides. Enfin, ce genre de chose reste bien rare.


– Très bien, j’ai quelques heures devant moi avant que vos collègues en armure ne me prient gentiment de foutre le camp d’ici. Qu’est-ce qui est prévu, ce soir et cette nuit, d’autres fêtes, des courses ou autre chose du genre ? Avec quoi vous vous amusez quand vos supérieurs vous laissent faire ? S’il n’y a vraiment rein, je vous conseille Corellia ! Ou Zeltron.

"Je ne connais pas mais je me renseignerais sur ces mondes. Cela dit, si vous cherchez des amusements, n'oubliez pas que Bastion n'est pas un centre militaire : il y a bien plus de civils ici que de soldats. Vous pourrez donc trouver toutes les façons de vous amuser que vous voulez, en cherchant un peu."

Je pris le temps de manger un petit morceau, le laissant un peu y réfléchir, et aussi pour que je finisse mon assiette tant que c'est chaud. Manger froid, je préfère l'éviter autant que possible, bien que je sache en être  parfaitement capable si besoin.

"Comme le quartier est plutôt militaire, vous trouverez surtout des bars comme celui-ci. Il y a un petit salon de "jeu", qui est surtout là pour les paris et propose aux soldats des tables de sabbac réservés à leur usage, et à quelques civils suffisamment téméraires. Il y a le "Luna", un petit club de danse et ... euh... plus si "affinité".."

J'étais un rien gênée de le préciser mais il fallait quand même le prévenir si jamais il y mettait les pieds. Ce n'est pas que je m'y sois rendue moi-même, au contraire j'évite ce lieu même si je n'interdis pas à mes hommes, et femmes, de s'y rendre. Je peux comprendre les "besoins du corps" comme disait mon instructeur-chef. Cela dit, sur Kwevron, mon monde natal, ce genre d'endroit est plus ou moins réprouvés et puis cela reste embarrassant de parler de ce genre de chose à un inconnu.

"Il y a aussi quelques salles de sports. Ah et on m'a parlé d'une nouvelle boutique, qui propose des simulateurs de "jeu" permettant de participer à des batailles de guerre datant d'il y a plus de deux siècles, ou même de les reconstituer sur de fausses tables de commandements. Cela a été autorisé mais reste un peu sous surveillance."

J'imagine que cela devait permettre à l'Empire de remarquer d'éventuels bons pilotes ou stratèges dans  la population civile. J'avais envisagé d'y passer, un de ces jours, histoire de découvrir un peu mieux les événements survenus il y a presque trois cent ans. Un de mes subordonnés, qui s'y était rendu, m'avait parlé d'un "mode campagne" où l'on pouvait participer aux grandes batailles, de façon chronologique, en payant un abonnement.

"Vous avez donc un large choix, Kael."

_________________
Kael Wan
Contrebandier
Espèce : Humain
Âge rp : 32 ans
Faction :
  • Neutres et Indépendants

Messages : 19
Voir le profil de l'utilisateur

Visite de touriste Empty Re: Visite de touriste

le Lun 15 Juil - 13:30
Qu’elle ne connaisse pas Zeltron, ça ne le surprenait pas, mais Corellia, enfin ! Ça faisait partie des planètes très connues – hum, pas forcément en bien, d’ailleurs – et où on devait passer au moins une fois dans sa vie ! Bon, soit, Corellia avait une mentalité légèrement opposée à celle de Bastion, ça devait jouer aussi. Et puis, c’était dans la République, normal qu’une pilote impériale n’y aille pas y poser les pieds. Ils ne prenaient jamais de vacances ? Donc des bars, des clubs, des boîtes de pornographie, il ne voyait pas comment appeler ça autrement, on trouvait de tout sur cette délicieuse planète. Une petite partie de sabbac, pour se mettre en jambe, ça, ça l’intéresserait. Et après, hum… A voir, les clubs, il en avait déjà l’habitude, il aimerait bien dénicher autre chose, pour s’occuper l’esprit, que le voyage vaille le coup.

– Il y a aussi quelques salles de sports. Ah et on m'a parlé d'une nouvelle boutique, qui propose des simulateurs de "jeu" permettant de participer à des batailles de guerre datant d'il y a plus de deux siècles, ou même de les reconstituer sur de fausses tables de commandements. Cela a été autorisé mais reste un peu sous surveillance.

Tiens, ça, par contre, ça pourrait être sympa, il n’avait jamais testé ce genre de trucs ! Bon, par contre, il était nul, en Histoire, il s’était passé quoi il y a trois siècles ? Le massacre du Consortium… Non, ça, c’était plus récent, ça faisait juste un peu plus d’un siècle. Heu, y avait eu quoi avant… La guerre Imperialo-Sith… Deux siècles, non ? Ouais, c’était pas assez vieux non plus. Encore avant, y avait eu tellement de guerres et de problèmes qu’il s’y paumait, les cours d’Histoire, ça l’avait toujours profondément endormi. Et les gouvernements changeaient tout le temps ! Un coup c’était la République, puis l’Empire, puis de nouveau la République, et ainsi de suite. Comment vouliez-vous suivre ? C’était quand même plus simple qu’il y ait les deux, on était sûr de pas se planter. Kael s’estimait déjà heureux de savoir à peu près tout ce qui était arrivé depuis un siècle. C’était mieux que rien.

– Vous avez donc un large choix, Kael.

– Les jeux de simulation, ça m’intéresserait déjà plus, je n’ai jamais testé ce genre de trucs. Je suis nul en Histoire, par contre, ce qui s’est passé y a trois siècles, c’est comme si ça s’était passé il y a une éternité, pour moi.

Fallait dire que lorsqu’on ne connaissait même pas ses propres origines, mis à part le peu qu’il se souvenait de sa mère biologique, difficile de s’intéresser en plus à tout ce fatras. Comment bien connaître et maîtriser l’histoire des autres si on ne savait déjà rien de la sienne ni d’où on venait ? Bref, si la capitaine avait envie de jouer aussi, il voulait bien qu’elle lui montre le chemin, ce serait sympa. Mais avant, terminer de manger et boire un coup, c’était le plus important. Plus de clients étaient entrés, à cette heure, la ville s’animait. Une fois terminé de manger, et sa guide du jour aussi, il la suivit vers la sortie, puis dans les rues, marchant tranquillement, mains dans les poches, tout en discutant.

La boutique en question était plutôt grande, et de ce qu’il voyait, la majorité des clients devaient faire parti de l’armée. Même pour ceux qui n’étaient pas en uniforme, ça se reconnaissait à leur posture. Par la Force, le voilà entouré de soldats, en temps normal, il aurait fait demi-tour aussitôt et en courant. Mais déjà, un des responsables de la boutique les accueillait, tout sourire. Kael se contenta de vaguement hocher la tête lorsqu’il donna quelques noms de « combats célèbres de l’Histoire », le croyant sur parole. Il reconnaissait certains noms, parfois des lieux, mais sans plus. Il y avait eu tellement de guerre, en un peu plus de deux siècles, que les « batailles célèbres » étaient très nombreuses. Toutes les époques avaient leurs merdes attitrées, impossible d’y échapper !

Une fois payé l’entrée, on passait dans une sorte de grosse salle, avec pas mal de petits simulateurs, chacun faisant en gros la taille d’un cockpit de chasseur, à peine plus grand s’il y avait deux ou trois sièges à l’intérieur. Ça n’avait pas l’air mal. Installés dans des sièges et sanglés dedans, signe que ça risquait de beaucoup bouger, mains dans des gants reliés à des capteurs, masque sur le visage. Une voix d’homme commença par présenter la situation, la bataille de Scarif, donnant les dates puis demandant de choisir leur camp. Deux logos apparurent sous ses yeux, celui de l’Alliance Rebelle, c’était noté dessous pour les mecs comme lui, et celui de l’Empire Galactique. Kael n’hésita qu’un bref instant, il avait toujours eu envie de tester une des fameuses ailes X de cette époque. Les rares qui restaient aujourd’hui servaient surtout de pièces de musée, impossible de les retaper, trop de pièces de rechange n’existaient plus.

– Bien installée, cap’taine ? demanda-t-il avec bonne humeur dans le micro.

La voix Off parla de nouveau pour poser le contexte de la bataille, les noms de ses plus célèbres participants, ainsi que l’objectif du combat pour les deux parties. Tout ce beau monde était décédé depuis bien longtemps, et entre-temps, ça ne s’était pas calmé, loin de là. Ils vivaient sans doute l’époque la plus tranquille qui soit, depuis cette fameuse bataille à Scarif. Sa vision se flouta un instant, puis se remplit d’étoiles, avant qu’il se retrouve finalement au milieu d’autres ailes X face à une armada impériales. La voix du capitaine, cette fois, résonna dans le micro pour donner les ordres. Eh, ils avaient super bien reconstitué ça, en fait ! Il éclata de rire en se lançant avec les autres, même si, bon, ça n’avait absolument rien de drôle, dans le fond. Il adorait l’action bien pure, comme celle-ci, l’exercice allait être de taille.

----
Dés : 3

_________________
Visite de touriste F6qf
Amelia Nelt
Capitaine
Faction :
  • Empire Fel

Messages : 24
Voir le profil de l'utilisateur

Visite de touriste Empty Re: Visite de touriste

le Mar 27 Aoû - 19:25
Et bien, no voyait le pilote : il avait choisit de tester les jeux de simulation de bataille. Je l'accompagnais donc à la boutique qui les propose, une fois que j'eus achevé mon assiette et mon verre, signalant où je vais à mon second, si jamais il y a des soucis. Je connais mes gars et s'ils sont gentils, ils restent des pilots d'élite malgré tout. Cela peut donc toujours finir en bagarre de bar !

Je m'installais dans le cockpit, n'écoutant qu'à demi les explications sur la bataille choisie par Kael. Scarif... un monde maintenant peu connu mais où se joua une bataille encore plus méconnue quoiqu'elle eut un impact sur l'histoire vu que c'est sur ce monde que l'Alliance Rebelle vola les plans de la première étoile noire. Si les rebelles y perdirent la plupart des hommes et vaisseaux envoyés, un vrai massacre d'après ce que j'en savais, le fait que les plans purent être volé en fit quand même une réussite pour la rébellion et un échec pour l'Empire de Palpatine.


– Bien installée, cap’taine ?

"Oui mais je choisirais la prochaine bataille si vous me le permettez, Kael."

Et l'action débuta. J'ignore pourquoi mais cela comença mal pour moi. Surement car je réagis en pilote de Prédator et non d'une x-wing. En effet, on sorti de l'hyperespace et je suivis les autres vers l'entrée du bouclier planétaire, m'apprêtant non à la franchir, je préfère combattre l'adversaire dans l'espace plutôt qu'en atmosphère, mais pour attaquer la défense anti-chasseur. J'ai du compter sur une maniabilité trop supérieure à celle de mon appareil en simulation et ne pu esquiver un tir, qui aurait détruit n'importe qui d'autre j'imagine.

J'étais encore opérationnelle mais je n'avais plus un seul canon opérationnel ! Vous me direz "et le lance torpille ? Ce à quoi je vous dirais que je n'y pense absolument pas. J'ai trop l'habitude de ne pas en avoir que je n'y ai pas songé un seul instant, dans le feu de l'action. 0 la place,je lâchais un juron qui ferait rougir un zeltronien, si c'était possible, entendant le bip de mon astromécano signaler qu'il se met au travail. Ah oui, les x-wing ont ça à leur bord, c'est vrai. Je me contentais donc de rejoindre la protection, très relative, des bâtiments lourds rebelles alors que deux destroyers s'apprêtent à les attaquer, leur ties sortant en masse de leur ventre dodue.


[color=lightblue]"Ce n'est pas un début très concluant pour moi, ça va pour vous Kael ?"[:color]

J'ignorais où il se trouvait mais j'entendis l'opérateur signaler que la base qui protège le "trou" du bouclier lâche aussi ses chasseurs. Si mon droïd ne répare pas vite les canons, je vais vite finir en chair à canon... idée peu réjouissante pour un as, même en simulation.

_________________
Contenu sponsorisé

Visite de touriste Empty Re: Visite de touriste

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum